En incubation chez Créalys depuis 2013, Neolys Diagnostics a vu le jour en Avril 2014, est lauréat de plusieurs prix et est soutenu par plusieurs investisseurs/institutions.

  • Incubation chez Créalys depuis février 2013
  • Lauréat concours Emergence juin 2013
  • Labélisé Novacité mars 2014
  • Hébergé au sein du Centre Léon Bérard depuis avril 2014.
  • Prix Elevator Pitch, Austin, Texas mai 2014
  • Preuve de concept CLARA juin 2014
  • A rejoint Lyon Biopole depuis juin 2014
  • Réseau Entreprendre juillet 2014.
  • Rhône Innovation Octobre 2014

Marché cible visé

Notre marché est constitué des radiothérapeutes prescrivant des tests de radiosensibilité dans l'objectif d'optimiser le traitement de patients devant recevoir une radiothérapie. Les radiothérapeutes parce qu’ils prescrivent des rayonnements ionisants, ont un statut spécial par rapport aux autres spécialistes intervenants en oncologie : ils décident seuls et portent seuls la responsabilité du traitement (dose et fréquence).

380 000 nouveaux patients sont pris en charge pour un cancer chaque année en France. Environ 170 000 sont traités par radiothérapie en France, 1,3 million à l’échelle de l’Union européenne et 820 000 aux USA en 2012. La moitié de ces radiothérapies sont prescrites pour les cancers du sein et de la prostate.

De plus, les oncologues considèrent que plus de 40 % des cancers sont guéris grâce à la radiothérapie, seule ou associée à d’autres traitements. Ce sont donc plus de 2,1M de radiothérapies prodiguées en Europe et aux US en 2012. La SFRO (Société Française de Radiothérapie Oncologique) estime que la fréquence des cancers va augmenter dans les dix ans.

Cela se répercutera sur les besoins en radiothérapie à la fois qualitativement et quantitativement. Pour rappel, 5 à 15 % de ces patients montrent des manifestations tissulaires graves de la radiosensibilité post-traitement à court terme (comme les rectites prostate, colon, rectum et les pneumopathies radiques, poumons). Les radiothérapies peuvent également entrainer des cancers radio induits (fréquents en oncopédiatrie). Enfin, les recommandations des différents organismes nationaux (ASN) régissant l’utilisation des rayonnements ionisants en thérapie vont dans le sens d’une diminution des effets secondaires.

Les dernières actualités

Participation au 27ème Congrès de la Société Française de Radiothérapie oncologique (SFRO)

Participation au 27ème Congrés de la Société Française de Radiothérapie Oncologique (SFRO) Octobre 2016 Le 6-8 O...

Participation au 27ème Congrès de la Société Française de Radiothérapie oncologique (SFRO)

...

Levée de fonds et commercialisation

Levée de fonds & Commercialisation Juin 2016 Après avoir mobilisé plus de 1,2 million d’euros « non diluti...

Voir toutes les actualités

Technologie

Notre technologie est issue de plus 10 ans de recherche par le Groupe de Radiobiologie. Leurs travaux sur la sensibilité individuelle ont permis la mise en place des tests prédictifs. Cette technologie offre une solution de santé prometteuse optimisant à la fois l’efficacité des traitements par radiothérapie et prévenant les toxicités.

En savoir +